Coccinelle à 7 points


Coccinelle à 7 points
Originally uploaded by giuscescu.
En général, on pose une coccinelle dans le creux de sa main, puis, elle remonte le long d'un doigt, et, une fois en haut, elle s'envole.

Celle-ci s'est posée d'elle-même au creux de ma main, et en a fait plusieurs fois le tour, avant de s'arrêter sur mon pouce, prenant une pose, le temps de la photo.






Coccinelle est le nom donné aux insectes qui constituent la famille des coccinellidés (Coccinellidae), qui fait partie de l'ordre des coléoptères.

La couleur des élytres de cet insecte explique l'étymologie de son nom qui vient du latin coccinus (« écarlate »). La famille des Coccinellidae a été créée par Pierre André Latreille (1762-1833) en 1807. Dans le langage courant, on appelle aussi la coccinelle la « bête à bon Dieu ».

Ces insectes ont généralement une génération par an. On rencontre la coccinelle dès le début du printemps jusqu'à la fin de l'automne dans les jardins, champs et bois.

L'espèce la plus connue est rouge et possède sept points noirs sur ses élytres (voir photo). Il s'agit de Coccinella septempunctata. Il en existe en divers coloris et décorations, et certaines sont recouvertes d'une couche de minuscules poils, telle rhyzobius forestieri.

Les coccinelles sont très utiles dans la lutte contre les insectes nuisibles tels que les pucerons et certaines cochenilles qu'elles dévorent en grandes quantités.

La coccinelle se nymphose sur les feuilles. On peut voir la nymphe attachée à la feuille, la tête en bas.

Pendant la saison froide, les coccinelles se mettent en diapause et trouvent refuge sous les pierres, sous l'écorce des arbres, dans les vieilles souches ou dans la mousse.




Coccinelle sur lamier blanc.
Originally uploaded by zogt2000



La coccinelle

Elle me dit : Quelque chose
Me tourmente. Et j'aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.

J'aurais dû - mais, sage ou fou,
A seize ans on est farouche,
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l'insecte à son cou.

On eût dit un coquillage ;
Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuillage.

Sa bouche franche était là :
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la coccinelle ;
Mais le baiser s'envola.

- Fils, apprends comme on me nomme,
Dit l'insecte du ciel bleu,
Les bêtes sont au bon Dieu,
Mais la bêtise est à l'homme

Victor Hugo


LIENS EXTERNES:

2 commentaires:

Catherine a dit…

C'est très intéressant et sympathique. Bravo et merci pour la doc !

wouf a dit…

Merci à toi, pour ta visite

C'est vrai qu'elle est sympa la coccinelle!